Calibration et Format Raw

CALIBRATION ET FORMAT RAW


Aujourd'hui , grace au numérique , on peut visualiser le résultat d'une prise de vue très rapidement , sélectionner les clichés qu'on souhaite conserver , et surtout grace à divers logiciels , faire toute sorte de retouches avant de mettre la photo sur papier . Le numérique offre une grande souplesse de travail pour l'amateur en particulier , qui avec un matériel limité possède un veritable studio numérique .

Il faut cependant éviter d'aller trop vite , et surtout , bien qu'on soit en numérique , savoir garder quelques reflexes de la photographie argentique . L'informatique est une formidable ressource pour le photographe , mais il se doit de respecter quelques règles de base afin de conserver un travail de qualité .


1. Calibration des Outils de Travail 

L'écran

Il s'agit là d'un point essentiel à partir du moment où on est soucieux de la qualité de ses clichés .
Un écran mal calibré vous donnera une représentation completement faussée de la réalité chromatique de votre photo . Tout traitement devient alors completement inutile , car vous aurez toujours sous les yeux une image mal interprétée par l'écran . 
De plus , lorsque vous naviguer sur des galeries photos , la encore tout sera faussé , et jamais vous ne verrez les vraies couleurs .

La bonne calibration d'un écran necessite l'achat d'une sonde , et c'est l'unique bonne méthode ! Oubliez des outils purement logiciel comme Adobe Gamma , qui ne remplacera jamais une mesure optique . Je possède la Colorvision Spyder 2 , et je calibre mon écran tous les 2 mois . Croyez moi , l'investissement est indispensable pour travaillez correctement sur vos photos numériques .

Tirage

Maintenant que vous visualisez parfaitement vos clichés sur l'écran , vous pouvez faire tous les post traitements que vous souhaitez . Votre soucis à présent est que vos tirages papier (imprimante perso ou labo numérique) soient aussi proches que possible de ce que vous voyez l'écran .
Pour cela il faudra utilser correctement les profils de votre imprimante ou du labos où vous envoyez vos clichés .
Je developpe mes images numériques avec Photoweb en ayant préalablement téléchargé sur leur site les profils de leurs outils d'impression . Un tutoriel bien détaillé se trouve sur le site Aube Nature :
http://blog.aube-nature.com/?2006/04/05/14-photoshop-preparer-un-fichier-pour-tirage-photoweb



2. Le format RAW

Je n'aurais qu'un mot : pour les prises de vue , oubliez le jpg !!! 
Si votre APN le permet , ultilisez le format RAW . Vos clichés seront plus lourds , vos cartes mémoires seront plus vite remplies , mais les avantages sont nombreux :

- Aucune perte d'information : il y a dans le RAW toute les informations retransmises depuis le capteur.
- Le post traitement : en utilisant le raw avec un logiciel approprié (Adobe Lightroom et Photoshop) , vous pourrez allez beaucoup plus loin dans la retouche . Par exemple , un ciel "cramé" (surexposition , ciel blanc ) pourra souvent se rattrapper en Raw car le capteur aura enregistré des informations (de la matière) qui seront perdue lors d'une conversion en JPEG ...
- Conserver l'image brute : Meme après traitement , votre fichier RAW n'aura subi aucune modification . Il sera juste associé à un fichier xmp, qui en fait est un "listing" de vos retouches . Par conséquent , à tout moment vous pouvez revenir sur une retouche , jamais l'image de base n'est altérée . Avec lightroom , vous pouvez même grace aux copies virtuelles avoir plusieurs versions d'une meme image , sans faire une copie de celle ci ; il s'agira simplement de deux interprestation d'un seul fichier en RAW .

Voila à mes yeux les trois avantages principaux . Le dernier point est vraiment ancré dans la "philosophie" des logiciels de traitement d'image : Lightroom est conçu de façon à pouvoir garder le RAW jusqu'au développement final de la photo . Photoshop , avec ses calques dynamiques , permet d'importer directement une image au format RAW , en prenant en compte les retouches de Camera Raw ou lightroom ...

Ayez le réflexe de garder le format RAW le plus longtemps possible , et n'exportez l'image au format approprié à son utilisation ultérieure qu'après tout traitement !!

Si vous souhaitez la retraiter ultérieurement , revenez sur l'image RAW . Ne jamais retoucher une image developpée , surtout si elle est en JPG !! Non seulement vous travaillez sur une image incomplète , mais en plus vous perdrez encore de la qualité à chaque ré-enregistrement .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :